La levée de fonds : Processus et rôle de l’expert-comptable

La levée de fonds : Processus et rôle de l'expert-comptable
Sommaire

En France, ces trois dernières années, les levées de fonds ont atteint un montant impressionnant de 10,3 milliards d’euros. Pour les entrepreneurs et les start-ups, ce chiffre n’est pas qu’une simple statistique; c’est le reflet d’un écosystème dynamique et en pleine effervescence. Dans le domaine du capital-investissement, les investisseurs injectent des millions d’euros dans des projets innovants, propulsant ainsi la tech française sur le devant de la scène mondiale.

Si vous êtes en phase de seed ou d’amorçage, il vous faut comprendre les rouages de l’analyse financière et les subtilités des valorisations pre money et post money pour lever des fonds. Lever des milliers, des millions voir des centaines de millions d’euros pour votre société ne se résume pas à une simple opération de financement; c’est une stratégie qui demande une préparation rigoureuse, une expertise juridique solide et une activité soutenue.

Ce guide a pour ambition d’accompagner les entrepreneurs dans cette démarche complexe mais passionnante. Vous lancer une entreprise innovante? Vous dirigez une start-up en quête de votre première affaire, une scale up ou une entreprise plus mature cherchant à accélérer votre croissance, vous devez à tout prix maîtriser chaque étape du processus de levée de fonds. Dans cet article, nous explorerons comment préparer votre société, attirer des investisseurs et maximiser vos chances de succès dans l’univers compétitif du capital-investissement.

En bref

SujetRésumé
Contexte des Levées de Fonds en FranceEn France, ces trois dernières années, les levées de fonds ont atteint 10,3 milliards d’euros. Les investisseurs injectent des millions d’euros dans des projets innovants, propulsant ainsi la tech française sur le devant de la scène mondiale.
Importance de la Levée de FondsPour les entrepreneurs et les start-ups, lever des fonds est une stratégie qui demande une préparation rigoureuse, une expertise juridique solide et une activité soutenue.
Objectif du GuideCe guide accompagne les entrepreneurs dans la démarche complexe de la levée de fonds, depuis la préparation de la société jusqu’à l’attraction des investisseurs et la maximisation des chances de succès.
Qu’est-ce qu’une Levée de Fonds?La levée de fonds permet à une entreprise d’augmenter son capital social en faisant entrer des investisseurs dans son tour de table. Les fonds levés financent le développement, l’innovation ou l’expansion sur de nouveaux marchés.
Types de Levées de FondsIl existe différents types de levées de fonds : Capital d’Amorçage pour les premières étapes, Capital de Développement pour la croissance, et Capital-Risque pour les projets à fort potentiel mais risqués.
Évaluation des BesoinsDéfinir précisément les besoins de financement en se basant sur des prévisions financières et une analyse des besoins en trésorerie, pour éviter une dilution excessive du capital.
Élaboration du Business PlanUn business plan solide et détaillé est essentiel pour convaincre les investisseurs, incluant une étude de marché, des projections de revenus, des prévisions de trésorerie et des analyses de rentabilité.
Identification des InvestisseursSélectionner les partenaires financiers en fonction de leur expertise, réseau et capacité à apporter plus que des fonds. L’expert-comptable peut faciliter les premières prises de contact.
Pitch aux InvestisseursPrésenter le projet aux investisseurs potentiels de manière claire et convaincante, incluant les principaux aspects du business plan et des projections financières.
Due DiligenceLes investisseurs procèdent à une due diligence pour évaluer la viabilité de l’entreprise et du projet, incluant l’examen des aspects financiers, juridiques, opérationnels et commerciaux.
Négociation et Rédaction des Documents JuridiquesNégocier les termes de l’investissement et rédiger les documents juridiques, incluant le pacte d’actionnaires et les contrats de souscription.
Augmentation de CapitalL’assemblée générale extraordinaire vote l’augmentation de capital. Les nouveaux investisseurs souscrivent aux nouvelles actions et l’entreprise reçoit les fonds.
Utilisation des FondsLes fonds levés sont utilisés conformément aux objectifs définis dans le business plan, pour renforcer l’équipe, investir en R&D ou augmenter les capacités de production.
Le Rôle de l’Expert-ComptableL’expert-comptable apporte une expertise technique et un regard extérieur, aide à structurer les prévisions financières, facilite la rédaction des documents juridiques et met en relation l’entreprise avec des investisseurs potentiels.
Accompagnement de MyneMyne redéfinit l’expertise comptable avec une approche personnalisée et des services sur-mesure. Situé à Paris, Myne offre un suivi complet et utilise des outils digitaux avancés pour faciliter la levée de fonds. Avec plus de 1000 clients satisfaits, Myne est un partenaire de confiance pour votre croissance.

Qu’est-ce qu’une Levée de Fonds?

La levée de fonds (ou fundraising) permet à une entreprise d’augmenter son capital social en faisant entrer des investisseurs dans son tour de table. Ces investisseurs peuvent être des business angels, des fonds de capital-risque (Venture Capital, VC) ou des fonds d’investissement. En échange de leur apport en capitaux financiers, ils reçoivent des parts sociales ou des actions de l’entreprise. Cette injection de capital est souvent indispensable pour financer le développement, l’innovation ou l’expansion sur de nouveaux marchés.

Lors d’une levée de fonds, l’entreprise émet de nouvelles actions qui sont achetées par les investisseurs, augmentant ainsi son capital social. Les fonds levés peuvent varier en fonction de la phase de développement de l’entreprise. Par exemple, en phase d’amorçage (seed), les financements sont souvent utilisés pour développer un prototype ou réaliser des études de marché. En phase de croissance, les fonds servent à augmenter la capacité de production, recruter des talents ou entrer sur de nouveaux marchés. La levée de fonds implique également une évaluation précise de la valorisation de l’entreprise, définie en termes de pre money (avant l’injection de capital) et post money (après l’injection de capital). Cette valorisation détermine la part du capital que les nouveaux investisseurs obtiendront en échange de leur financement.

Lire aussi :  Création d’entreprise : par où commencer ?

Les investisseurs apportent non seulement des fonds, mais aussi leur expertise, leur réseau et parfois un accompagnement stratégique, ce qui peut être déterminant pour le succès de l’entreprise. Ils cherchent généralement des opportunités offrant un fort potentiel de croissance et des perspectives de rentabilité élevée. Une levée de fonds réussie nécessite une préparation minutieuse, incluant un business plan détaillé, des projections financières solides et une stratégie de sortie claire pour les investisseurs. Elle se déroule souvent en plusieurs étapes : identification des investisseurs potentiels, pitch du projet, due diligence, négociation des termes et conditions, et finalement la conclusion de l’accord d’investissement.

Quels sont les Types de Levées de Fonds ?

Il existe différents types de levées de fonds, chacun correspondant à une phase spécifique du cycle de vie de l’entreprise :

  1. Capital d’Amorçage : Ce financement intervient au tout début de la vie de l’entreprise, souvent pour transformer une idée en un produit ou service concret. Les fonds levés à cette étape servent à financer la recherche et le développement initial, la création d’un prototype ou les premières actions de marketing.
  2. Capital de Développement : Une fois l’entreprise en phase de croissance, ce type de levée de fonds permet d’accélérer le développement commercial, d’augmenter la capacité de production ou de conquérir de nouveaux marchés.
  3. Capital-Risque : Ce type de financement est généralement apporté par des fonds de capital-risque qui investissent dans des entreprises à fort potentiel de croissance, mais également à haut risque.

Le Processus de Levée de Fonds

La levée de fonds suit un processus structuré et exigeant, nécessitant une préparation rigoureuse et une stratégie bien définie.

Évaluation des Besoins

La première étape consiste à définir précisément les besoins de financement de l’entreprise. Cette évaluation se base sur des prévisions financières et une analyse des besoins en trésorerie, en prenant en compte les objectifs de croissance. Il est essentiel d’identifier si les fonds seront utilisés pour des investissements en recherche et développement (R&D), pour augmenter les capacités de production, ou pour d’autres objectifs stratégiques. Cette étape permet de déterminer le montant exact à lever pour éviter une dilution excessive du capital et assurer une utilisation optimale des ressources.

Élaboration du Business Plan

Un business plan solide et détaillé est essentiel pour convaincre les investisseurs. Ce document doit présenter l’activité de l’entreprise, son marché, ses perspectives de développement, et surtout, démontrer la rentabilité et le potentiel de croissance du projet. Un business plan bien structuré inclut une étude de marché, des projections de revenus, des prévisions de trésorerie, et des analyses de rentabilité. Il doit également intégrer les aspects de la valorisation pre money et post money, ainsi que les stratégies de sortie pour les investisseurs. Un business plan convaincant est la clé pour susciter l’intérêt des investisseurs potentiels.

Identification des Investisseurs

Les investisseurs peuvent être des business angels, des fonds de capital-risque, ou des fonds d’investissement. Attention de bien sélectionner des partenaires financiers en fonction de leur expertise, de leur réseau et de leur capacité à apporter plus que des fonds, notamment en termes de conseils stratégiques. L’expert-comptable joue « un rôle de numéro 10 » en mettant en relation l’entreprise avec les investisseurs les plus pertinents et en facilitant les premières prises de contact. Une bonne identification des investisseurs augmente les chances de succès de la levée de fonds.

Pitch aux Investisseurs

Le pitch doit être préparé minutieusement pour capter l’attention et susciter l’intérêt des investisseurs. Il doit inclure les principaux aspects du business plan, les projections financières, et une démonstration de la rentabilité et du potentiel de croissance du projet. Une bonne préparation permet de répondre aux questions des investisseurs et de les convaincre de la viabilité et du potentiel du projet.

Due Diligence

Une fois les investisseurs intéressés, ils procéderont à une due diligence approfondie pour évaluer la viabilité de l’entreprise et du projet. Cette étape inclut l’examen des aspects financiers, juridiques, opérationnels et commerciaux de l’entreprise. Les investisseurs analyseront les états financiers, les contrats, la structure de gouvernance, et d’autres documents pertinents pour s’assurer que l’entreprise est solide et bien gérée. Une due diligence réussie est essentielle pour instaurer la confiance entre l’entreprise et les investisseurs.

Négociation et Rédaction des Documents Juridiques

Les négociations portent sur les termes de l’investissement, incluant la valorisation de l’entreprise (pre-money et post-money), les droits et obligations des parties, et les conditions de sortie. La rédaction du pacte d’actionnaires et des autres documents juridiques formalise ces accords. L’expert-comptable collabore avec les avocats pour s’assurer que tous les documents respectent les exigences légales et protègent les intérêts des fondateurs et des investisseurs. Des négociations bien menées et des documents bien rédigés sont essentiels pour un investissement réussi.

Lire aussi :  Expert comptable Pennylane

Augmentation de Capital

L’assemblée générale extraordinaire des actionnaires vote l’augmentation de capital. Les nouveaux investisseurs souscrivent aux nouvelles actions, et l’entreprise reçoit les fonds. Cette étape formelle est sert à officialiser l’investissement et intégrer les nouveaux actionnaires dans la structure de gouvernance de l’entreprise. L’augmentation de capital permet à l’entreprise de disposer des fonds nécessaires pour atteindre ses objectifs de croissance.

Utilisation des Fonds

Les fonds levés sont utilisés conformément aux objectifs définis dans le business plan, qu’il s’agisse de renforcer l’équipe, d’investir en R&D, ou d’augmenter les capacités de production. Une gestion rigoureuse des fonds est essentielle pour assurer que les ressources sont utilisées de manière efficace et que les objectifs de croissance sont atteints. L’expert-comptable joue un rôle clé dans le suivi des dépenses et le reporting financier aux nouveaux actionnaires, garantissant ainsi la transparence et la responsabilité.

Le Rôle de l’Expert-Comptable dans la levée de fonds

L’expert-comptable joue un rôle pivot à chaque étape de la levée de fonds, apportant une expertise technique et un regard extérieur essentiel. Il aide à structurer les prévisions financières, assurant ainsi que votre business plan soit solide et convaincant pour les investisseurs. En plus de ses compétences comptables, l’expert-comptable facilite la rédaction des documents juridiques et la mise en conformité avec les réglementations en vigueur. Son réseau professionnel peut également ouvrir des portes vers des investisseurs potentiels, maximisant ainsi les chances de succès de votre levée de fonds.

Évaluation des Besoins de Financement

L’expert-comptable aide à déterminer les besoins de financement réels, en réalisant des prévisions financières précises et en évaluant la situation de trésorerie de l’entreprise. Cette analyse permet de définir le montant exact nécessaire pour atteindre les objectifs de croissance. En tenant compte du besoin en fonds de roulement (BFR) et des investissements futurs, l’expert-comptable assure que l’entreprise sollicite le juste montant de financement, évitant ainsi toute dilution excessive du capital social.

Élaboration du Business Plan

En collaboration avec les dirigeants, l’expert-comptable contribue à la rédaction du business plan en y intégrant des éléments financiers clairs et convaincants, répondant aux attentes des investisseurs. Un business plan bien structuré inclut une étude de marché, des projections de revenus, des prévisions de trésorerie et des analyses de rentabilité. L’expert-comptable utilise son expertise pour traduire les ambitions de l’entreprise en chiffres tangibles, renforçant ainsi la crédibilité du projet auprès des investisseurs potentiels.

Identification des Investisseurs

Grâce à son réseau professionnel, l’expert-comptable peut mettre en relation l’entreprise avec des investisseurs potentiels, qu’il s’agisse de business angels ou de fonds d’investissement. Il peut également conseiller sur le choix des fonds de capital-risque les plus adaptés aux besoins de l’entreprise. En identifiant les investisseurs les plus pertinents, l’expert-comptable augmente les chances de succès de la levée de fonds, tout en facilitant les premières prises de contact et les rendez-vous.

Accompagnement lors des Pitchs

L’expert-comptable peut assister les dirigeants lors des présentations aux investisseurs, en apportant un soutien technique et en répondant aux questions financières complexes. Il pourra s’assurer que le pitch soit non seulement convaincant, mais aussi techniquement solide. Il peut préparer des modèles financiers, des analyses de sensibilité et des prévisions de trésorerie pour renforcer l’argumentation et répondre efficacement aux attentes des investisseurs.

Due Diligence

Durant cette phase, l’expert-comptable prépare et présente les documents financiers nécessaires, garantissant la transparence et la fiabilité des informations fournies aux investisseurs. La due diligence inclut l’audit des comptes, l’analyse des états financiers et la vérification de la conformité juridique et fiscale. En assurant une due diligence rigoureuse, l’expert-comptable aide à instaurer la confiance entre l’entreprise et les investisseurs, facilitant ainsi la conclusion de l’investissement.

Négociation et Rédaction des Documents Juridiques

L’expert-comptable collabore avec les avocats pour la rédaction des documents juridiques, veillant à ce que les intérêts de l’entreprise soient protégés et que les termes de l’investissement soient clairs et équitables. Cela inclut la rédaction du pacte d’actionnaires, des contrats de souscription et des accords de confidentialité. En supervisant ces aspects, l’expert-comptable s’assure que tous les documents respectent les exigences légales et protègent les intérêts des fondateurs et des investisseurs.

Suivi Post-Levée de Fonds

Après la levée de fonds, l’expert-comptable aide à intégrer les nouveaux fonds dans la gestion financière de l’entreprise, à suivre les dépenses et à assurer le reporting financier aux nouveaux actionnaires. Il veille à ce que les fonds soient utilisés conformément aux objectifs définis dans le business plan, optimise la gestion de la trésorerie et assure une communication transparente avec les investisseurs. Ce suivi rigoureux permet de maintenir la confiance des investisseurs et de garantir la pérennité du projet.

L’accompagnement de Myne dans la levée de fonds de votre entreprise

Chez Myne, nous redéfinissons l’expertise comptable bien au-delà des chiffres. Fondé par une équipe dynamique de quatre associés et soutenu par plus de 30 collaborateurs dévoués, Myne incarne l’innovation dans le domaine comptable. Situés face au splendide parc Monceau, dans un hôtel particulier chargé d’histoire du 17e arrondissement de Paris, nous combinons l’accueil chaleureux et la proximité physique avec les avantages des outils digitaux les plus avancés. Nous offrons un suivi personnalisé et un accompagnement à 360 degrés, adaptés à vos besoins spécifiques, que vous soyez au début de votre aventure ou en pleine expansion. Notre mission est de simplifier radicalement la vie entrepreneuriale en vous fournissant des services comptables de pointe, accessibles à tout moment et en tout lieu. Chez Myne, nous couvrons l’intégralité du spectre entrepreneurial : de la création d’entreprise à la gestion quotidienne, en passant par les obligations fiscales et juridiques, sans oublier le conseil stratégique et bien d’autres services. Nous vous accompagnons dans la rédaction de votre business plan, l’évaluation de vos besoins financiers, et l’identification des investisseurs potentiels, qu’il s’agisse de business angels ou de fonds d’investissement. La satisfaction de nos clients est au cœur de notre démarche, avec plus de 1000 entrepreneurs qui nous ont déjà fait confiance. Planifiez votre consultation gratuite via le formulaire de contact ou par téléphone, et découvrez comment Myne peut devenir le partenaire incontournable de votre croissance. Ensemble, bâtissons l’avenir de votre entreprise.

Lire aussi :  Comprendre la comptabilité des crypto-monnaies

FAQ

Comment se fait une levée de fonds ?

La levée de fonds suit un processus structuré et exigeant, nécessitant une préparation rigoureuse et une stratégie bien définie. Voici les principales étapes :

  1. Évaluation des Besoins : La première étape consiste à définir précisément les besoins de financement de l’entreprise. Cette évaluation se base sur des prévisions financières et une analyse des besoins en trésorerie, en prenant en compte les objectifs de croissance. Il est essentiel d’identifier si les fonds seront utilisés pour des investissements en recherche et développement (R&D), pour augmenter les capacités de production, ou pour d’autres objectifs stratégiques.
  2. Élaboration du Business Plan : Un business plan solide et détaillé est essentiel pour convaincre les investisseurs. Ce document doit présenter l’activité de l’entreprise, son marché, ses perspectives de développement, et surtout, démontrer la rentabilité et le potentiel de croissance du projet. Il doit également intégrer les aspects de la valorisation pre money et post money, ainsi que les stratégies de sortie pour les investisseurs.
  3. Identification des Investisseurs : Les investisseurs peuvent être des business angels, des fonds de capital-risque, ou des fonds d’investissement. Il est crucial de sélectionner les partenaires financiers en fonction de leur expertise, de leur réseau et de leur capacité à apporter plus que des fonds, notamment en termes de conseils stratégiques.
  4. Pitch aux Investisseurs : Présenter le projet aux investisseurs potentiels de manière claire et convaincante est une étape cruciale. Le pitch doit inclure les principaux aspects du business plan, les projections financières, et une démonstration de la rentabilité et du potentiel de croissance du projet.
  5. Due Diligence : Une fois les investisseurs intéressés, ils procéderont à une due diligence approfondie pour évaluer la viabilité de l’entreprise et du projet. Cette étape inclut l’examen des aspects financiers, juridiques, opérationnels et commerciaux de l’entreprise.
  6. Négociation et Rédaction des Documents Juridiques : Les négociations portent sur les termes de l’investissement, incluant la valorisation de l’entreprise (pre-money et post-money), les droits et obligations des parties, et les conditions de sortie. La rédaction du pacte d’actionnaires et des autres documents juridiques formalise ces accords.
  7. Augmentation de Capital : L’assemblée générale extraordinaire des actionnaires vote l’augmentation de capital. Les nouveaux investisseurs souscrivent aux nouvelles actions, et l’entreprise reçoit les fonds.
  8. Utilisation des Fonds : Les fonds levés sont utilisés conformément aux objectifs définis dans le business plan, qu’il s’agisse de renforcer l’équipe, d’investir en R&D, ou d’augmenter les capacités de production.

Où va l’argent d’une levée de fonds ?

L’argent levé lors d’une levée de fonds est généralement destiné à plusieurs objectifs stratégiques, en fonction des besoins spécifiques de l’entreprise :

  1. Développement de Produits : Une partie des fonds est souvent allouée à la recherche et au développement (R&D) pour créer ou améliorer des produits ou services. Cela inclut les coûts de développement de prototypes, les tests de produits et les investissements en technologie.
  2. Expansion Commerciale : Les fonds peuvent être utilisés pour étendre les activités commerciales, qu’il s’agisse d’augmenter les capacités de production, de pénétrer de nouveaux marchés géographiques ou de lancer de nouvelles lignes de produits.
  3. Recrutement et Renforcement de l’Équipe : Pour soutenir la croissance, il est souvent nécessaire de recruter de nouveaux talents, qu’il s’agisse de personnel technique, de vente, de marketing ou de gestion.
  4. Marketing et Ventes : Une autre destination courante pour les fonds est l’investissement dans des campagnes marketing et des stratégies de vente pour accroître la visibilité de l’entreprise et augmenter ses revenus.
  5. Infrastructure et Équipements : Les fonds peuvent être utilisés pour améliorer les infrastructures existantes ou pour acquérir de nouveaux équipements nécessaires à l’expansion des capacités de production.
  6. Trésorerie : Une partie des fonds peut être conservée en réserve pour améliorer la trésorerie de l’entreprise, assurant ainsi une flexibilité financière pour faire face à des imprévus ou à des opportunités d’investissement futures.

Quand faire une levée de fonds ?

Le bon moment pour réaliser une levée de fonds dépend de plusieurs facteurs, notamment le stade de développement de l’entreprise et ses besoins spécifiques :

  1. Phase d’Amorçage (Seed) : Cette phase intervient au tout début de la vie de l’entreprise, souvent pour transformer une idée en un produit ou service concret. Les fonds levés à cette étape servent à financer la recherche et le développement initial, la création d’un prototype ou les premières actions de marketing.
  2. Phase de Démarrage : Une fois que le produit ou service est développé, il peut être nécessaire de lever des fonds pour lancer les opérations commerciales, recruter une équipe et mettre en place les infrastructures nécessaires.
  3. Phase de Croissance : Lorsque l’entreprise commence à générer des revenus mais a besoin de capital supplémentaire pour accélérer sa croissance, pénétrer de nouveaux marchés ou augmenter sa capacité de production.
  4. Phase de Maturité : À ce stade, l’entreprise peut lever des fonds pour renforcer sa position sur le marché, acquérir d’autres entreprises, ou diversifier ses activités.

En général, une levée de fonds est envisagée lorsque l’entreprise a des besoins de financement spécifiques qui ne peuvent pas être couverts par ses propres ressources ou par des financements bancaires classiques.

Comment récupérer ses fonds propres ?

Récupérer ses fonds propres après avoir investi dans une entreprise peut se faire de plusieurs manières :

  1. Distribution de Dividendes : Si l’entreprise génère des bénéfices, elle peut décider de distribuer une partie de ces bénéfices sous forme de dividendes aux actionnaires.
  2. Rachat d’Actions : L’entreprise peut racheter ses propres actions, permettant aux investisseurs de récupérer une partie ou la totalité de leur investissement initial.
  3. Vente des Actions : Les investisseurs peuvent vendre leurs actions à d’autres investisseurs ou sur le marché, s’il s’agit d’une entreprise cotée en bourse.
  4. Sortie Stratégique : Dans certains cas, une entreprise peut être vendue à un autre acteur du marché (acquisition) ou fusionner avec une autre entreprise. Cette opération permet aux actionnaires de réaliser leur investissement.
  5. Introduction en Bourse (IPO) : Si l’entreprise devient publique, les investisseurs peuvent vendre leurs actions sur le marché boursier.
  6. Liquidation : Dans le cas où l’entreprise cesse ses activités, les actifs restants peuvent être vendus et les fonds distribués aux actionnaires après le paiement des dettes.

Quel statut pour lever des fonds ?

Le statut juridique de l’entreprise joue un rôle crucial dans la capacité à lever des fonds. Voici les principaux statuts adaptés à la levée de fonds :

  1. Société par Actions Simplifiée (SAS) : Ce statut est très flexible et attractif pour les investisseurs. Il permet une grande liberté dans la rédaction des statuts et la gestion de l’entreprise, et il est facile d’émettre de nouvelles actions pour attirer des investisseurs.
  2. Société Anonyme (SA) : Bien que plus complexe à mettre en place et à gérer, ce statut est souvent utilisé par les grandes entreprises. Il est adapté pour lever des fonds importants et permet une cotation en bourse.
  3. Société à Responsabilité Limitée (SARL) : Ce statut est plus restreint en termes de levée de fonds, car le nombre d’associés est limité et il est plus difficile d’émettre de nouvelles parts sociales. Cependant, il peut être adapté pour des levées de fonds modestes.
  4. Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU) : Variante de la SAS pour un seul associé, ce statut peut évoluer en SAS en cas d’entrée de nouveaux investisseurs.

Source(s)

Madyness: 8,3 milliards d’euros levés en 2023, une baisse attendue qui signe la fin de l’argent facile

Partagez ce post

Articles qui pourraient vous plaire

La levée de fonds : Processus et rôle de l'expert-comptable

La levée de fonds : Processus et rôle de l’expert-comptable

Banque en ligne professionnelle : comparatif Qonto, Shine, Revolut Business, Blank

Banque en ligne professionnelle : comparatif Qonto, Shine, Revolut Business, Blank

selarl

SELARL dentiste : les avantages

investir en LMNP

LMNP : le guide 2024

Business Plan: guide 2024 et rôle de l'expert comptable

Business plan : ce qu’un expert-comptable peut faire pour vous

Top 10 des erreurs à éviter quand on lance son entreprise

Top 10 des erreurs à éviter quand on lance son entreprise

Myne – Société inscrite à l’ordre des experts-comptables de Paris Île de France

Contactez-nous

On vous répond en moins de 24h